Les Faux de Verzy, un site unique au monde peuplé par des hêtres d’exception

Découvrez avec les Faux de Verzy, l’arbritude d’un arbre : La richesse de la vie économique et sociale entre les individus bourgeons d’un arbre et entre arbres

Les Faux de Verzy, un site unique au monde peuplé par des hêtres d’exception

 

Le dôme de l’Athlète. L’Athlète est le personnage en couverture du livre L’arbritude

Dans ce livre je vous invite à faire connaissance avec une drôle de population d’arbres : Les Faux de Verzy, savamment nommée Fagus sylvatica tortuosa ou hêtre tortillard. Verzy est le nom du village où se situe le site en France.

De part sa filiation avec la famille des Fagacées, le Fau est une variété exclusivement européenne et sa répartition est très parcimonieuse dans les habitats forestiers actuels. On en recense principalement en Allemagne, en Suède et en Angleterre. Cependant, la station de Verzy est la plus représentative, tant par le nombre que par la diversité des formes architecturales observées.

Dans le livre vous découvrirez l’anecdote malheureuse qui a fait disparaître la majorité des hêtres tortillards en Allemagne. Aujourd’hui il n’en reste plus qu’une centaine, alors qu’à Verzy, on en dénombre plus de 800 en parfaite santé sur 30 ha. Le site étant géré par l’Office National des Forêts (ONF)  :

[Extrait du livre] « … la présence des Faux témoigne qu’une bonne gestion des ressources naturelles cultivées n’est pas incompatible avec la préservation de la biodiversité »

L’arbritude aborde aussi l’une des énigmes qui a conduit plusieurs générations de chercheurs à tenter de percer le mystère de la répartition géographique très disparate entre les différents sites de hêtres tortillards en Europe. Cette question vous fera  découvrir les paysages du passé de l’Europe du nord, ainsi que les évènements climatiques à l’origine de la formation de nos forêts tempérées actuelles. Ces connaissances associées aux résultats d’analyses génétiques effectués sur les hêtres et les tortillards de différentes stations solutionnent cette énigme par une hypothèse très surprenante !

Vous souhaitez en savoir plus sur les Faux de Verzy ?

Commander le livre L’arbritude

Laisser un commentaire